Windsurf journal.com , la page web réputée dans l’Europe entière relaye notre combat

lien ci dessous:

http://www.windsurfjournal.com/article,news,le-windsurf-audois-en-danger,2424

 

 

English version below

Suite à notre rencontre avec le responsable de la gendarmerie maritime, il nous a été confirmé que des consignes provenant de la préfecture maritime demandaient à ce que  la bande des 300 mètres soit sanctuarisée et ce qu’elle soit ou non balisée, et qu’ il n’était pas question d’autoriser véliplanchistes ou kite-surfeurs à tirer des rails le long de la plage , l’espace entre les 300 mètres et les 2 milles étant suffisant pour évoluer.

Des contrôles seront effectués sur tout le littoral durant l’été.

Nous ne pouvons passer outre ce rappel à la loi qui je le rappelle est passible d’une amende de 3750€.

Il nous a été également rappelé que tout windsurfeur navigant au delà des 300m doit posséder un gilet de flottaison et un moyen de repérage lumineux, l’absence de ces matériels peut valoir à son auteur une contravention de 1500€ par oublis.

Au regard de ces dernières informations, chacun individuellement devra se déterminer quant à sa capacité à continuer à pratiquer en toute connaissance de cause.

Pour notre part, nous allons solliciter le plus rapidement possible un rendez vous avec Le maire de Port La Nouvelle afin de demander la création d’une zone de navigation windsurf de 2 km sur la plage nord (c’est à lui d’en faire la demande au préfet maritime), nous avons également contacté Mme Fabre, député et Mr Courteau sénateur.

Si rien n’évoluait rapidement durant cet été nous envisagerions des actions plus « radicales » afin de faire entendre notre voix.

La création d’un collectif d’associations va certainement rapidement voir le jour regroupant : windsurf La Nautique , association Leucate Barcarès funboard et PLN Windsurf, nous permettant de parler d’une seule voix et de nous rassembler sous une bannière commune de défense des spots du Languedoc Roussillon.

En effet entre l’interdiction de rouler sur les plages et donc d’avoir accès aux spots en mer et les limitations de vitesses impossible à respecter, la pratique des sports de glisse va devenir plus que problématique si nous n’arrivons pas à faire évoluer les choses.

Beaucoup d’entre vous pensent qu’il est peut être temps de passer à des actions plus « radicales » avant qu’il soit totalement impossible de naviguer dans tout le Languedoc Roussillon.

Soyez prêt à y participer pour sauver vos spots car personne n’est désormais à l’abri.

English version :

After our meeting with the head officer of the marine police, it has been confirmed to us that orders coming from marine prefecture were asking that the coastal strip (first 300meters on the sea from the shore) has to be highly protected, wether or not it is materialized by buoys, and that windsurfers and kite-surfers were not to be allowed to do runs along the beach. The space between 300meters and 2 nautic miles (3.7km) is considered enough for sailing.

Controls will be setted up along all the shore during summer.

We can not ignore this reminder to the law, which infringement may result in a fee up to 3.750€!

It has also been reminded to us, that every windsurfer sailing beyond the 300m protected strip, must wear a flotation gear and a device able to emit light. The absence of these equipments can result in a fee up to 1.500€.

Knowing this, we let the responsibility to each one to decide wether or not he is able to windsurf in those conditions.

Form our side, we will arrange as soon as possible a meeting with the mayor of Port-La-Nouvelle, to ask for the set up of a 2km long windsurf zone on the north beach of PLN. The mayor can rule the 300m coastal strip, in agreement with the marine prefect. We have also contacted Mrs Fabre, deputy, and Mr Courteau, senator.

If the situation does not evolve quickly during this summer, we would envisage more radical actions to be heard.

A collective of associations is about to be built including : Windsurf La Nautique, Leucate Barcarès Funboard and PLN Windsurfing, allowing us to speak with a single voice and to gather under a common banner to defend the spots of Languedoc-Roussillon.

There is no need to tell that those limitations equal the death of our beloved sport on the shores of Languedoc-Roussillon if we cannot move things.

We hope you will be many to join your voice to ours to defend our sport and those magical spots.

166 réponses à Rappel à la loi par la préfecture maritime

  • With the new regulations it will be impossible to windsurf in your region. Please make a special zone for speedwindsurfing. You are killing one of the best places to break te world records!!!!! We have to cancel our planned holiday to Leucate is this summer if these plans become reality.

    • Astrid van Loon dit :

      When this becomes reality, we have to find another place to spend our summer holidays! This is the worst decission in years and will kill your tourism.

    • Emmanuel dit :

      To all foreign surfers, we are devasted with this kind of decision but we are not responsible regardless you in Tourism as we didn’t decided ourselves. It was the Prefecture decision’s and we are discussing every day to find solutions when the wind goes up !

      So please, adress nice messages and not angry ones.
      You can find our deputy and Senator adresses on the web to adress your requests.
      Thank you again for your help.

      Emmanuel
      « everyday happy to kite ! « 

  • Manfred Malcorps dit :

    Please keep the beach and water in front of port la Nouvelle/la Franqui open for visitors with a passion for their watersports!
    Manfred Malcorps, les Pays Bas, Windsurfer

  • Jean-Paul Krijgsman dit :

    We come to France because it has the most perfect speedwindsurfing spots like Leucate, La Franqui & Gruissan. We come there several times a year but when these plans will become reality, we will not longer come to France to spend our holidays or windsurfingtrips. We will certainly find other places to spend our summer holidays!
    Its unbeleaveable this idea is serious and I think it will cost France a lot of credits by windsurfers and kitesurfers around the globe.

  • Rolf de Ruiter dit :

    I was about to plan my holiday to leucate to go windsurfing at la Franqui but I have no reason anymore to drive 11 hours to the south of france with these new regulations!

  • Robert Seinen dit :

    When this becomes true, then i never come again to La Franqui, this is/was the most beautifull place to go speedsurfing in the holidays!!!

  • Alastair Nichol dit :

    This is a ridiculous decision and if this comes into effect will it actually be possible to windsurf here. I have had the privilege to sail this great spot a couple of years ago and had planned a trip next year but if this happens will find somewhere else to go, do the people making these decisions actually realise the amount of people that travel here to windsurf and how much tourism they will loose if this decision goes ahead, hopefully they will see sense!!!!!

  • Anders Bringdal dit :

    The rule that keep the peaple safe is a good rule. To have windsurfers or kiters sail over swimmers and other holiday makers is a bad Idea. On this point I undertsand fully what the local prefecture are trying to say.
    Reality however is that there are no swimmers or beach goers part from us the windsurfers in this area when the wind is up. Even the fishermen do not really like the 50 knot trimontana wind as it is really not a good time on the beach.
    It is however a fantastic time for sailos to go Windsurfing or Kiting. The fact that you can sail so close to the beach make it a safe and fun place.
    Both wind and Kite’s are driven by the enviroment and do not polute nor do it destroy the enviroment. So from a point of enviroment this desision does not make sence.
    Saftey, ON this it would make more sense having a rule dissalowing sailors to be more than 300m off shore as it could turn into some troubles.
    To wrap up, this area of the south of France is a great windsurfing/Kite area. It brings tourism and also shows what the South of France have to offer. Do not destroy this image by impimenting rules that make little sense.

  • Gerlof Hansma dit :

    Please keep the possibility to windsurf close to the La Franqui beach, it’s one of the best places in the world to practice our sport (speedsurfing) and makes it worth travelling to France.

  • There are so few locations where speedsurfing is possible – please leave us a Windsurfing Zone! Nobody Wants to Take a Bath when the speedwindsurfers arrive…
    Il y a seulement quelques Spots pour Les speedwindsurfers. Prière de laisser une Zone pour Les Windsurfers. Personne ne veut pas plancher Quand Les speedwindsurfers arrivent…

  • Pieter van Wijngaarden dit :

    if This rule is gonna be general for al the coast line it wil be a demendous tradigy for lots of people, not only the Surfers or the kiters, also for the locals.
    They made a living out of it, for themselve and their families. al reasons are already been told, but you have to keep the summer allive, there are more people than just sunbathers.

  • jens ruskol dit :

    i have been on windsurfing holiday in the area of narbonne eache year for the past 8 years.
    it is a fantastic place for water sports. as Ander Bringdal mentioned, when the conditions are good for wind or kite surfing, it is not good conditions for poeple who wants to hang out at the beach. the way i see it, we co exist very well.
    please do not prohibit windsurfing at this great place.

  • Anne-Marie van der Aa dit :

    This will completely ruin our holiday! Every year we go especially for speedsurfing to PLN. If that’s no longer possible, you won’t see us and a lot of other tourists ever back again. Not good for tourism …

  • Bas Weij dit :

    I went to La Franqui 2 times already for holiday and it was great.. I dont understand why you would do such a thing, I mean many tourists go to La Franqui for windsurfing and holiday.

  • Marco Bakker dit :

    I think i will also cancel my holiday this summer to the region if this is true!! Very bad plan! The beach an sea of Franqui are a very special place to speedsurf. I have seldom seen people swimming at this spot we are speedsurfing. Maybe its good to make rules near the town’s but not in the middle of the beach between Franqui and Port Nouvelle were we speedsurf and there are no peple there. :-(

  • Marco Bal dit :

    Dear French goverment,

    Please keep the beautiful french beaches near La Franqui open for tourism and windsurfing. You have 1 of the best windsurfbeaches in the world with very special circumstances during Tramontana. If it is not possible anymore to windsurf there I will have to find another spot, maybe in Spain.

  • Mark Hayford dit :

    La Franqui est un spot de planche à voile de classe mondiale. S’il vous plaît ne prenez pas cet endroit loin de nous. Merci

  • This beach is one of the key spots in the entire world for speed windsurfing. More and more wind- and kitesurfers are enjoying the area and plan to spend their holiday in this part of France. It is a unique spot in Europe. Closing it will give the region A LOT of bad PR and also affect the local business.
    What you should do instead is to offer the wind- and kitesurfers free access to PLB, like Fastfind, that could be borrowed for a deposit.

  • Ian Richards dit :

    Crazy decision, this is always the way, whenever there is something this good someone wants to ban it for no reason. I was planning a summer trip here this year with my family, maybe I should go somewhere else.

  • Paul Salomons dit :

    I was already planning to go to the south of France again next year. If these rules stay in place, I’m considering to cancel the holiday and go somewhere else. Please keep the beaches open for speedsurfing!

  • Wagner Samuel dit :

    C’est en effet une décision désastreuse…
    en France on encourt une peine moindre si on cambriole des maisons…
    cette application rigoureuse de la loi, quand elle sera su, va privé le languedoc roussillon tu tourisme nautique (qui vient lui tout au long de l’année…)
    Les commerces vont en souffrir, et les magasins de windsurf et kitesurf vont en subir le contrecoup très rapidement

    pour les locaux comme nous, c’est une décision catastrophique, nous privant de notre loisir. On ira donc en vacances windsurfer dans d’autres pays du monde, et on n’achètera plus notre matériel en France…
    Il est même envisageable de quitter la région pour d’autres bords de mer..

    • Annie Fouarge dit :

      je repond sur le comment de mon ami Sam car je sais qu’il est aussi profondemment meurtri que moi, combien de pratiquants ont quité leur région, leur famille leur travail, pour venir s’installer dans ce qu’ils considéraient être un paradis, ils ont investi, dépensé, fais vivre les commerces et les shops de glisse pour finir par se faire chasser de partout comme de vulgaires malfaiteurs. Nous aimons le vent et surtout le vent fort!!! c’est pour ça que nous sommes ici, les touristes qui viennent pendant les vacances sont malheureux quand le vent souffle et souvent ils disent qu’ils ne reviendront plus, alors pourquoi stigmatiser ceux qui recherchent le vent et sont prêts à tout donner et à tout sacrifier pour vivre leur passion, par ailleurs saine et économiquement intéressante. Ces longues plages de sables sont assez longues pour nous y laisser quelques zones dédiées où l’on ne dérangera personne (je voulais LA personne qui s’est mis dans l’eau pour se protéger du sable en attendant d’avoir une acalmie pour rejoindre sa voiture garée sur la plage , hé oui les touristes aussi se garent sur les plages!!!)

      • Vincent Kremer dit :

        Perso, j’ai presque envie de prendre mes cliques et mes claques et d’aller vivre a l’almanarre!Je suis venu ici pour naviguer, c’est la seule chose qui me fait rester!Vivre a 10 minutes de mon spot et ne pas pouvoir aller naviguer, c’est la pire des frustrations! le windsurf, c’est ma vie, comme pour beaucoup de monde! C’est le plus beau spot de freestyle que je connaisse et devoir partir me fends vraiment le coeur…Je suis tout a fait d’accord avec Annie, il est possible de nous laisser des zones dédiées (ce qui est deja le cas, aucun touriste n’allant se baigner a la vieille nouvelle, en raison du vent trop fort…cette plage est donc tout a nous!

  • Olivier Ponrouch dit :

    Le tourisme local lié aux activités nautiques va être touché par cette décision
    Cette lois des 300 mètres n’est plus applicable aux nouvelles activités Nautiques telles que le kite , la planche a voile , le jet ski etc … Il faut donc que nous organisions des zones d’activités pour que nous puissions tous avoir accès a nos plages dans le respect de l’environnement et de tous.

  • This rule is preposterous! No one is being hurt by people windsurfing, work on doing better things with the time you spend on legislation and make laws that make sense. Make a law making it illegal to be hungry! Make a law making it illegal to have no home! Make a law making people not litter and clean up the environment.

    Don’t make laws preventing people from having innocent fun and exercise!

  • Bonjour,

    Tout le monde pense que securité est tres important, ce n’est pas discutable. J’en suis sur que il y a des possibilites de marquer une piece de la peage ou on peut faire speedsurfing securement. S’il y n’a pas de possibilités, je sera forcé d’annuler mes vacances.

    Salutations,
    Edwin Huijbers

  • Sébastien Bourgeois dit :

    J’ai eu la chance de naviguer le long des plages de PLN à de nombreuses reprises, et ces spots sont parmi les meilleurs au monde. Il n’y a qu’à voir le nombre de planchistes / kite-surfers qui viennent de toutes parts sillonner ces eaux pour en être convaincu.

    Et malheureusement l’instauration de telles réglementations conduirait à coup sûr à l’impossibilité de naviguer… Ce qui serait une bien triste nouvelle pour notre sport, mais aussi pour la région.

  • Lomic dit :

    En ce qui me concerne, c’est acté, mes vacances, prévues en 2ème et 3ème semaine de juillet, sont annulées. Je ne vais pas faire 2000km pour ne pas naviguer ou le faire dans ces conditions trop dangereuses! On marche sur la tête! Une plage de 10km, absolument unique en Europe de par les conditions qu’elle offre, fermée? J’espère que des solutions seront trouvées, notamment avec la mise en place de zones de navigation, il y a de la place pour tout le monde!

  • Michel REBIERE dit :

    Si cette décision est effective, c’en est terminé de mes vacances dans la région.

    Depuis 1986, j’ai régulièrement pratiqué les plages entre Gruissan et la Franqui, toujours avec un grand plaisir, et parfois parcouru des milliers de kilomètres juste pour quelques runs sur ces spots uniques et magiques.
    C’est avec une grande tristesse que je renoncerai à cette pratique, mais cette mise en application stricte de la loi, sans concertation, sans avoir même la possibilité de réserver un espace dédié aux planchistes sur ces 30 km de côte signifie que pratiquer dans les conditions imposées sera dangereux voire impossible.
    Ca signifie aussi que désormais je me tournerai vers d’autres lieux de villégiatures plus accueillants pour notre pratique, à savoir le Maroc, les Canaries, le Cap Vert ou même les Antilles et ce pour un budget quasiment équivalent.

  • Brecht dit :

    closing this beautiful spot for windsurfers, is like closing mekka for moslims.. it must be possible to create zones for windsurfing, and for swimmers. Like other people say, when its windy , there are no swimmers. there will be a lot of people changing their plans for this summer.

  • The past 25 years we have been going to this region 2 or 3 times a year to do our favourite sport windsurfing. Closing the coastline for surfing will be disastrous for windsurfing as well as kite surfing. The intention to create a safer environment for swimmers is of course reasonable, but to completely exclude the wind- and kite surfers cannot be the solution. Instead of completely closing the coast, a separate area or zone could be appointed specifically for surfers to do what they love to do the most and in which they will not risk the safety of those who rather swim.

  • Pete Davis dit :

    This coastline is one of the best in the world for Windsurfing and Specifically Speed Sailing. If this law is passed it will be a tragedy for the sport and for Tourism and the economy locally.

  • Lemarinier dit :

    J’ai emménagé il y a 2 ans dans la région pour pratiquer le windsurf. Je participe aujourd’hui au développement local (achat d’une maison, création d’une entreprise, …) mais il faudra peut-être trouver une autre terre d’accueil si il n’est plus possible de pratiquer notre sport sans craindre d’être verbalisé.

  • Oane Kingma dit :

    There are only a few really special spots for speedsurfers worldwide, out of which La Franqui/PLN is simply THE best spot in Europe. It would be a shame if we no longer could enjoy these awesome beaches in the south of France because in essence, they are the Mecca of our sport. I’ve had the good fortune to sail the spot two years ago for the first time, but I was hoping to visit again this summer/fall. It is so worth the 16 hour drive! Please don’t close these beaches to the people that love to take on the Tramontana and have the windsurfing experience of a life time! I strongly ask you to reconsider.

  • Damien NICO dit :

    Comment faire d’une plage, un des 12 meilleurs endroits pour pratiquer un sport nautique et en interdire l’accès ??
    (article du 06/06/2013)
    http://www.midilibre.fr/2013/06/06/glisse,711983.php

    que dire de Pierre Mortefon ? il habite Port La Nouvelle et s’y entraine au quotidien pour être aujourd’hui parmis les 20 meilleurs mondiaux !!! et qui fait l’honneur de faire un podium lors du mondial du vent
    http://www.midilibre.fr/2013/05/09/pierre-mortefon-a-termine-sur-la-3e-marche-a-leucate,693205.php

    Que faire lorsque un événement se pérennise grâce au vent, grâce au sportif ?
    extrait de l’article
    « Il y a aussi des structures d’accueil adaptées pour héberger les sportifs et les stagiaires et enfin d’une politique locale favorisant le développement des disciplines de glisse et d’un contexte socio-économique spécialisé, avec de nombreux shops dédiés au kitesurf et à la glisse. »
    http://www.midilibre.fr/2013/04/19/le-kitesurf-s-implante-durablement-a-la-franqui,681362.php

    je ne vous parle pas du défi wind non plus …..
    Cette année gagné par Estelle Barre (narbonaise et qui s’entraine entre Gruissan et Port la Nouvelle)
    http://armissan.blogs.lindependant.com/archive/2013/05/19/estelle-barre-sur-la-plus-haute-marche.html

    Bref vous l’aurez compris, cette plage doit rester accessible et il faut que tous se rassemble a PLNwindsurf
    http://www.plnwindsurf.fr/

  • Oane Fahner dit :

    I’ve been coming to the south of France for 30 years. The beaches from Port la Nouvelle Nord to Leucate are simply the best for speedsurfing. When the Tramontana blows there is no better place to be. Banning surfers to the 300m zone will not only kill the speedsurfing scene but could have a reverse effect for safety. Simply put, surfing under these conditions 300m from the beach is unsafe! I would also make a plea for a windsurfing zone during the summer months and ask you to reconsider your decision.

  • Homerdusud dit :

    Plus de windsurf possible = je ne viendrai plus, meme si ca fait 25 ans que je viens dans la region. Si vous faites fuir les windsurfers / kiteux, c’est un gros manque a gagner pour tout le monde…..

  • Patrick Depoorter dit :

    For over 20 years I spend my windsurfingholidays in Leucate/Port La Nouvelle/ Gruissan. We tried not to harm anything or anyone, hoping never to disturb others and we were happy to practice our sport in such a wonderful part of Europe. Lots of thousands Euro’s I have left in all these years for camping sites, hotels, restaurants, I even preferred to buy some of my equipment in one of the local stores, year after year. Always payed my « taxes de sejours » to the local municipal. Thanks to practicing windsurfing in the region I learned about the Cathares, did « les sentiers des Cathares » visited the beautifull « parcs regionals » learnt to appreciate Les vins de Fitou, Cap Leucate, massive de la Clape, etc.
    Maire de Port La Nouvelle, Mr. Henri Martin et Maire de Leucate Mr. Michel Py, go and talk to the citizen of your village who live from the windsurfers. They will be not amused when these incomes fade away. In a business way of view, windsurfers and kitesurfers are verry important in the low season, somethimes they are the only visiters when it is much to cold and windy to visit the beaches.

  • Montserrat Collado E227 dit :

    A mon avis il s’agit d’une décision peu heureuse et très arbitraire.
    Il y a peu d’endroits (spots) dans le monde où on puisse faire de la planche dans ces conditions…alors, pour quoi tuer la poule aux oeufs d’or? Ce ne seront pas les baigneurs qui seront là par force 7-8, rappelez-vous Messieurs les politiques et/ou autorités administratives.
    Sed lex, dura lex, mais la raison doit toujours dépasser certaines folies!
    …ou comment tuer une région réputée pour ses spots de planche!

    • Montserrat Collado E227 dit :

      Par ailleurs, si cela peut aider, comptez avec le support du Club Windsurf Barcelona à tout effet utile.
      Life is a windy beach!!

  • Jurjen van der Noord dit :

    I love Franqui for it windsurfing. It’s a place I visited > 10 times. If windsurfing close to the beach is forbidden I won’t go to Franqui anymore in the future.

  • Very interested to hear about such a harsh penalty for a beach worthy of world title .The rules written into this penalty if passed creates a beach that possibly could be the only windsurf spot in the world that no one can windsurf in SAFE or not at all. .i feel that education from an organised set up speed surfing organisation needs to give some advise that perhaps will level an idea to work and can be voiced from all parties to sort

  • Cedric Bordes dit :

    Ce spot est l’un des meilleurs de la region pour le Windsurf, c’est un endroit magique! Merci de le laisser en libre acces pourvoir en profiter dans le respect des un des autres!!

    A++, bon ride à tous

  • NOISEAU Sébastien dit :

    Voilà maintenant 12 ans que j’habite dans la région et pratique notre passion commune qu’est le windsurf. Je descends régulièrement de Montpellier pour tirer des bords entre Port La Nouvelle et Gruissan car c’est le Pays du Vent, des passionnés de la voile et doit le rester ainsi! Dès que la tramontane souffle au dessus de 25 knt (300 jours par an), l’eau chaude part au large, le sable vole et les baigneurs estivants se font très rares voire quasi inexistants…alors appliquer strictement la règle des 5knt dans la zone des 300 mètres sur ces 20 kms de cote n’a pas de sens! Naviguer « librement » au delà des 300m puis revenir au bord n’est pas chose aisée et je ne m’y risquerait pas même avec un gilet et une fusée de détresse…Des zones doivent pouvoir être définies le long de la plage de la Vieille Nouvelle par la Mairie de Gruissan afin de satisfaire tous les usagers du spot. Bref, merci aux hautes autorités compétentes de réfléchir à deux fois, en ces temps de crise, avant de distribuer des prunes!

  • Jacques van der Hout dit :

    Can’t believe this. Worlds fastest open sea speed spot will be closed for watersports? I visited this spot 26 times in the last 3,5 years and sailed almost 100 sessions in the famous tramontana winds. Only one time i saw a family who decided to swim in the middle of the area we are using for speed windsurfing, this as on a super sunny and hot day with low tramontana winds. After a short chat with those people we created a safe situation for all of us. Windsurfing in the strong tramontana wind is only safe when you stay close to the beach, so stay 300 meters from the shore is no option. I never saw the head officer from the marine on the beach to check out what we are doing and when we are doing this.
    We spend over 30.000 euro’s on our trips and all the money we spend in south of france. If La Franqui beach will be closed i will not drive down anymore and look for an alternative. 90% of the trips are not in the season, so hotels and restaurants are more than happy to see us arriving in fall, winter and spring.

  • Jacques van der Hout dit :

    Leucate Village spends every year a lot of money in organizing the Sosh cup, Mondial du Vent in La Franqui. The main reason to invest and to organize this event is to attract windsurfers and kitesurfers to come over to Leucate. With the new rules this event will also disappear….

  • Lilian dit :

    Laissez-nous pratiquer notre sport ou nous irons payer nos taxes ailleurs et dissuaderons les touristes d’ y venir dépenser leur argent…

  • Maxence Olejniczak dit :

    Des solutions peuvent être trouvées pour satisfaire tout le monde, mais hors de question de faire une session à 300 mètres de bord par un vent off shore

  • Rémi KURZ dit :

    Comme beaucoup je trouve cette décision vraiment trop triste !
    Comme beaucoup je suis tres triste et écoeuré,
    comme beaucoup j’y viens (de Paris) plusieurs fois par an et avec de nombreuses personnes,
    comme beaucoup nous dépensons notre argent sur place,
    comme beaucoup j’attends de voir ce qu’il va se passer,
    comme beaucoup je resterai mobilisé !

  • Olivier Markaj dit :

    supprimer l’accès aux windsurfers et aux kite surfeur revient à nier l’existence de la tramontane ! vous pouvez interdire ce que vous voulez, la cote
    roussillonnaise ne sera JAMAIS une cote d’azur bis ! pourquoi ? à cause du vent que vous ne pouvez pas interdire ! alors laissez ceux qui profitent continuer à le faire !

  • Michel Meijer dit :

    Having the biggest windsurfcommunity in the world, the best selling windsurfshops in the world in Leucate, locations visited by hundreds of foreigners staying in hotels/campinsites. People spending millions of euros in times of financial crisis and what does the local goverment do? They kill their goose with the golden eggs! C’est ridicule!

  • Johan Lemmens dit :

    J’ai déjà passé plussieurs super vacances en famille et entre amis parce que il y a des spots superbes pour faire la vitesse en planche. Mais quand la déscision du gouvernement reste, j’ ai plus de raison de passer mes vacances de planche dans la région de Langeudoc Roussillon ou en France.
    C’est domage.
    Johan

  • Peter van Dijk dit :

    I like to go on holiday to Leucate for windsurfing at La Franqui. I come to this place since 1992.
    If windsurfing is forbidden at Les Coussoules, I won’t go to Leucate / Franqui anymore.

  • Kristien De Jaeck dit :

    Nous faisons que s’ amuser avec l’eau et le vent…la nature. Nous faisons pas de bruit. Naviquer prêt de la plage avec tramontan est une rêve!
    Dommage que vous faites pas du speedsurf…
    Le nouveau règle nous faît tous très mal au coeur!
    Nos meilleurs moments de notre vie…c’est là…sur l’eau à la Franqui.
    ‘j éspère que vous pouvez nous laisser encore une zone pour réaliser nos rêves. Mercie!

  • Jean Baptiste Orfila dit :

    Cette région magnifique a été sauvée de l’urbanisme outrancier qu’on peut observer ailleurs non pas par les règles d’urbanisme ou les natura2000 mais par le vent et les moustiques…..
    Les non pratiquants de nos sports de glisse ne se font pas avoir deux fois à venir passer des vacances dans ces conditions.
    C’est être bien peu reconnaissant envers le vent et ceux qui ont su s’en accommoder pour en faire un plaisir que de faire planer une telle menace sur leur passion qu’ils iront pratiquer ailleurs, alors qu’ils contribuent au dynamisme de cette région.

  • Reyrel Xavier dit :

    Pas sûr que nos bureaucrates et politiques se rendent bien compte de la portée économique de l’application aussi stricte de la loi. Quand les shops mettrons les clés sous la porte, quand les campings, locations et autres commerces feront grises mines parce les windsurfers et kitesurfers feront défaut…. peut être sera t’il trop tard… je penses qu’une pratique en bonne intelligence comme la majorité ou presque semble le faire ne nuit en aucun cas à la pérennité d’un endroit, ni à la sécurité des un et des autres. le dialogue et la recherche d’un consensus bénéfique à tout le monde vaut bien mieux qu’une répression excessive et aveugle…

    Merci d’avance de réfléchir

  • Peter Cutts dit :

    This coastline is one of the best in the world for Windsurfing and Specifically Speed Sailing. If this law is passed it will be a tragedy for the sport and for Tourism and the economy locally. I go there at least twice a year and love the local food and excellent wine but I will not go anymore if windsurfing is Banned near the beach

  • I have been to PLN several times last years. Whitout the possibility to windsurf there I won’ t return to PLN. I’ ll go somewhere else this vacation. Futher I see no use in the new regulations. Windsurfers never disturbed swimmers or other people because they are not at the beach when the Tramontana blows.

  • paraire rené dit :

    je pense que si la pratique du wind surf est interdite ici alors il faudra se battre ou partir!
    la france marche sur la tete!
    il faudra voir quels politiques vont venir pour nous aider et pas se tromper au moments des èlections !

  • Cédric Gachet dit :

    Jusque là, le windsurfer speedé pouvait se targuer de faire des excès de vitesses sans être taxé! Et bien c’est fini! Va falloir passer à la caisse…
    3750 Euros pour un petit 30 noeuds alors qu’il en coute 90€ pour un 180kmh sur l’autoroute pour un étranger de passage.
    Si la préfecture de l’Aude fait règner ce genre de loi elle va sciement couper la branche sur laquelle une bonne partie de son économie touristique est assise. La crise est partout, mais peut être que les politiques français ont décidé de s’enliser un peu plus et plus vite que d’autres…
    Après l’exode fiscal, il y’aura l’exode windsurf, et il restera les yeux pour pleurer.

  • Angelo Pecere dit :

    France is so far a Country very close to all watersports, starting from kids education and following with the organization of the greatest sailing events. It is shame that this proposal comes from the same people who should ensure safety in french water. It is a mistake! Please inform yourself about the situation at sea during the strong wind. This rule can be a killer… Bad choice! Please change your mind.

  • Principe Andrea Baldini dit :

    I think that windsurfing in the Leucate / LA Franqui area is very popular….it should be a good engine for the economy of the place……The Tramontana sings so hard ….so many time that for normal people is complicate even to walk.
    For us it’s just the Paradise…..its the perfect place: safe – fast – beautiful!
    We all love the place we all respect the place… we all promote the place: with photos, blog, videos with many thousands views.
    And from what I see…the place love us as well…it’s a kind of sharing love between the Nature and the riders….something clean like the wind power……something wild like the Nature around …sculptured by the wind……..
    That’s our life…that’s our dream!
    Forever Speed
    Principe
    ITA 223

  • Principe Andrea Baldini dit :

    Keep open the Baech for Speedsailors!…
    Keep open heart to live……
    No drugs, no Alchool, nothing bad here…just our love, our passion, our heart.
    Ale LA franqui!!!
    Forever Speed!!

  • Jan Cas Smit dit :

    Please keep this spot open for speedsurfing. It’s good for Franse, the local economy, the sport and this sport is not harmfull for the enviroment.

  • Meindert Vonk dit :

    Please keep your beaches open for the most beautiful sports on the planet! People travel all over the world to come to your place to enjoy the goodies your region has to offer: hospitality; beautiful scenery, great food, lovely weather, flat water & strong winds. It will become very very quite in your area when you progress with this law…

  • Remo Goetschi dit :

    Cela signifierait une interdiction du wind- et du kitesurf car naviguer au delà des 300m est trop dangereux par vent de terre.
    On pensait que sur des kilomètres de plage il est possible de trouver des solutions sans interdictions. Durant la saison estivale, on pourrait créer des zones de baignade où la navigation est interdite. En dehors de la saison estivale — à mon avis — il n’y a pas de problèmes.

  • Jean Baptiste Orfila dit :

    Cette loi qu’on nous brandit existe depuis bien longtemps.
    Elle ne concerne pas que le Languedoc Roussillon mais toute le France.
    Elle n’est que très peu appliquée car elle n’est pas applicable pour plusieurs raisons :
    Elle repose sur des injonctions : pas plus de 5 nœuds, pas moins de 300m pas plus de 1,8 mile dont l’interprétation ne peut être que subjective en l’absence d’instruments de navigation permettant d’évaluer précisément la vitesse et la distance du bord et de balisage permanent des limites de zones.
    Dès sa naissance la planche à voile était interdite par cette loi. les engins de plage non immatriculés devant évoluer dans la bande des 300m à moins de 5 nœuds.
    La menace d’appliquer cette loi ressort périodiquement avant l’été à la faveur de situations de crise.
    Cette année la crise est aiguë car elle en rejoint une autre : celle qui concerne l’accès aux plages.
    La volonté de sanctuariser ces zones sauvées de l’urbanisme outrancier par le vent et les moustiques n’a que faire des plaisirs simples et propres de ceux qui ont su s’adapter à la violence des vents.
    Le lobby écologique « punitif » se rabat sur la « com » et s’attache à culpabiliser et pénaliser les modestes pollueurs touristiques pour masquer son impuissance face aux vrais gros problèmes écologiques que sont le nucléaire, le réchauffement climatique, l’invasion des déchets plastiques…
    (Ce qui menace le plus ces zones à plus ou moins long terme c’est bien plus l’élévation du niveau des eaux que le touriste à la recherche d’un petit coin de plage sauvage.)
    C’est faire bien peu de cas de l’impact économique de nos activités.
    La région se montre bien peu reconnaissante envers ceux qui contribuent à son dynamisme en dépensant leurs économies dans les shopps de la région.
    Nous oublions trop que nous avons aussi le pouvoir de ne pas dépenser ici.
    Voici ce que je propose :
    1 Pour se remonter le moral évaluer son nombre de navigation et multiplier par l’amende.
    … ans x … sessions par an x 3750 euros
    Cela fait un joli pactole économisé…en étant jamais verbalisé !
    2 Évaluer à la louche ce que vous dépensez annuellement pour cette passion windsurf.
    …000 euros x ….ans
    3 Ouvrir un compte épargne avec un virement automatique de 337 euros sur 10 mois ou 37,5 euros sur 100 mois, ou 3,75 euros sur (chacun selon ses moyens) afin d’économiser de quoi faire face à l’amende.
    4 Informer par mail votre dealer de marchandise « illicite » que vous êtes contraint de différer tous vos futurs achats dans l’attente d’avoir épargné de quoi payer cette amende encourue avec le matériel déjà acheté chez lui en l’informant du montant si possible….
    5 Informer les offices du tourisme si vous renoncez à venir naviguer, louer…
    et leur suggérer d’afficher la mention : »passible d’une amende de 3750 » sur toutes leurs photos faisant la promotion du windsurf ou du kite sur leur site.
    6 pour le fun
    Calculer la TVA et informer par mail votre député de l’impact de votre action sur la fiscalité.

    Une des choses qui a fait le succès du windsurf c’est qu’il a rencontré notre individualisme…
    Il est sans doute temps d’être moins « perso » et d’agir ensemble.

  • Michel REBIERE dit :

    Copie du mail envoyé à la mairie de PLN ::

    Bonjour Monsieur le Maire,

    j’ai appris récemment via cet article (http://www.windsurfjournal.com/article,news,le-windsurf-audois-en-danger,2424) que la gendarmerie maritime comptait faire appliquer strictement la loi sur le littoral de votre commune, à savoir qu’il serait interdit aux planche à voiles de naviguer à plus de 5 noeuds dans la bande des 300 m, sous peine de fortes amendes.

    Vous n’êtes pas sans savoir que vu la configuration du vent dans votre région, appliquer cette règle revient à ne plus pratiquer, car naviguer à plus de 300 m par Tramontane est non seulement dangereux, mais en plus il est totalement impossible de revenir au bord en naviguant à moins de 5 noeuds.

    Désireux comme tous les ans de venir passer mes congés estivaux sur votre commune afin de pouvoir profiter des conditions de navigation exceptionnelles offertes par vos plages, je souhaite avoir de votre part l’engagement que les conditions d’une pratique en toute sécurité seront maintenues cet été, par exemple par la création d’une zone réservée à la navigation, comme cela se pratique en de nombreux endroits.

    Sans cette possibilité de naviguer, je serai au regret de changer de destination, la pratique de la planche étant la principale motivation de ma famille et moi-même pour venir dans la région.

    Depuis 1986, j’ai été fidèle à vos plages, et ce avec un grand plaisir.
    C’est donc avec une grande tristesse que je renoncerai à cet endroit pour me tourner vers des destinations plus accueillantes si il n’est plus possible de faire de la planche en sécurité.

    Dans l’attente de vous entendre, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments distingués.

  • Jacques Kint dit :

    France was on my cards for a family holiday, and to experience the amazing sailing La Franqui has to offer. If this gets shut down I could see no reason to venture to France.

  • Typical case of a government trying to solve a problem that isn’t a real problem.

    Windsurfers passing the guest bathing in the water at over 50 km/h is a problem, it is the same as a jetski. But surfers cannot reach those speeds without wind. Even before tramontan reaches 20 knots bathing guest are tormented with by flying beach sand. You cannot go in the water with inflatables since they fly away with the off-shore wind. And going in the water with kids is dangerous with off-shore wind.

    If there is no wind or a littlebit of wind, there are no surfers … if the wind picks up there are little or no bathers.

  • John Boellaard dit :

    Je demande que l’accès traditionnel à la plage dite de la Vieille Nouvelle reste ouvert pour la pratique des sports de glisse et notamment du windsurf grâce à la mise en place d’une bande de roulement permettant un accès raisonné et raisonnable au rivage

  • Stefan brouwers dit :

    When we sail at this spot the wind is very strong and no one will be swimming. Even the fishermen are not fishing when we sail, because of the strong wind. It’s hardly pissibke to sit somewhere without being sand blasted.
    So no one has any trouble from us.

    Please keep the beach open for (speed)surfers.

  • Alex van der Meer dit :

    Please keep open this beach for speedsurfing, it is one of the best places in the world.
    There is absolutely no conflict of interest with other tourists or commercial activities.
    The industry can expand somewhere else if needed.
    Think of the tourism even outside the busy summer months that would all go away.
    Trusting that a wise person will make a wise desision about this and is able to thik outside the box.

  • Serge Beumer dit :

    I don’t understand this rule as it is certainly not going to make things any safer: windsurfers and swimmers both enjoy this coatline in completely different conditions, making sure both groups are not in the water together when conditions for speedsurfing occur. Bathers enjoy this place oin sunny, windless days and windsurfers don’t care about the nice weather, they just travel far for 1 thing: high wind.
    If it would be a rule to secure the coastline in an environmental sense, then aiming at banning watersports is a strange choice as being on the water does not ruin shores. So please reconsider this strange decision which will backfire big time in tourisme revenue as this whole area thrives on watersports, especially windsurfing and kitesurfing.

    Best regards,

    Serge Beumer
    Alkmaar
    The Netherlands

  • Marc LELIEVRE dit :

    Quand vous voyez une telle mobilisation, avec des noms tels que Anders Bringdal ou encore Cedric Bordes qui se mobilisent, c’est dire l’ampleur de la bêtise ! Dans la région, windsurf=tourisme=argent !!!
    C’est pas avec ça que vous allez développer l’économie locale.
    Bon vent de Bretagne…

  • Jean-Luc dit :

    En plus d’être dangereuse (Expliquez-moi comment regagner le bord à moins de 5 noeuds par tramontane établie !), l’application stricte de cette loi prive les freestylers locaux d’un super terrain d’entrainement. Que vont-ils faire les gars du coin qui nous régalent avec leurs figures en bord de plage ? Eux aussi, ils vont aller s’entrainer au-delà des 300 m ???
    C’est vraiment n’importe quoi cette décision !
    Mais essayons d’être constuctifs… Habitant la Belgique, je me rends régulièrement en Zélande (Pays-Bas). Là, des zônes sont réservées à la pratique d’activités comme le char à voile, le buggy-kite, le speedsail, le windsurf ou le kitesurf et des panneaux installés aux abords des plages informent clairement le public. Étant donné la longueur de la plage de La Vieille Nouvelle, je pense que c’est ce type d’aménagement qu’il faut essayer d’obtenir pour la plage de PLN et d’autres spots des environs.
    En attendant de vous rejoindre (les vacances approchent à grands pas), je vous souhaite bon courage et bonne chance dans vos démarches.

  • Dejan Radeka dit :

    France has a significant place in the history of setting world speed sailing records on windsurfers, dating back some 30-35 years. You have an ideal venue here to continue to support and promote this endeavor, and the tourism dollars (or Euros) that come with it. Speed sailors travel from around the globe to venues like yours. Culturally, economically and socially, windsurfers are a diverse and well educated community that can only add to the unique flavor of this venue. This is not a dangerous sport. Multi-use regulation of beaches exists around the world. There is plenty of space here for multiple use for windsurfing, swimming, etc. You are making a big mistake in shutting down this activity. I hope you will reconsider. Thank you.

  • Thierry Muguet dit :

    Il reste encore des espaces de liberté dans notre beau pays ? Penser à me munir de mon équipement (gilet de flottaison, lampe flash…) d’un l’imitateur de vitesse, de mon Coyote, du chéquier avant de songer à aller naviguer ! Elle est pas belle la vie ??? On appelle ça sans doute la gestion des priorités. Et pour l’économie rattachée à notre pratique, tant pis. Merci M. Le Préfet.

  • Matthieu Le Friant dit :

    Les zones de navigation associées aux zones de baignade semblent être une meilleure alternative, sans la glisse ces plages perdent l’essentiel de leur côté attractif, et se limiter à 5 noeuds est tout simplement impossible, sauf en canoë!
    La mer reste un des seuls endroits où le respect de chacun permet de se sentir vraiment libre, Gardons la comme ça!

  • Emmanuel FENON dit :

    Une bonne solution serait évidemment la bande de roulement, si possible sur une période limitée genre fin Juillet début Août , sur La Vieille Nouvelle à Gruissan, qui soit dit en passant existe déjà naturellement (!!) , à part certains jours dans l’année ou la dureté du sable le permet, le reste du temps tout le monde se stationne à une centaine de mètres du rivage sur le sable tassé et dur
    De plus il est bon de rappeller qu’à partir de 20 neuds de vent les plagistes nudistes et tout ce qui ne navigue pas prend la fuite n’en pouvant plus de manger du sable !!

    Les quelques déchets apperçus sur la plage et sur le rivage ne sont pas le faits des riders ! C’est la mer qui les renvoie !

    L’impact des riders est minime même s’il y en a un que l’on peut pas nier !

    Que dire alors de celui des marais salants ? Des usines de Port la Nouvelle ? du bétonnage du littoral ? c’est l’hôpital qui se fout de la charité !

    Pour Port La Nouvelle je ne peux pas me prononcer car ça fait très longtemps que je n’y suis pas allé

    Windsurfeur dans l’Aude et les Pyrénées Oientales depuis 2002 j’ai vu disparaître ou se dégrader nombre de spots, la raison peut être justifiable mais les autorités locales comme Etatiques ne peuvent ignorer la pratique de sports de glisse par plusieurs millier de riders EN MER, un accès à l’eau doit être réalisé, d’ici là ça rentre en fin de semaine donc RDV sur l’eau !!!

  • Zara Davis dit :

    As others have said – safety is paramount for the local council – but we do not use the beach at the same time.
    Windsurfers and kitesurfers need high winds, bathers want light or no wind.
    There is no contact between the groups.

    Has there ever been an accident between a swimmer and a windsurfer or kitesurfer?
    I suspect not – don’t make rules and ruin the sport and the tourism of a whole area for something that has a very small chance of happening.

  • de almeida alain dit :

    comme tous je suis aterré de tant de froideur administrative. j’en ai informé la député locale……

    mme la député

    je viens d’avoir l’occasion de prendre contact avec votre assistante
    d’un problème aberrant d’utilisation de la bande des 300 m sur la plage de la vieille nouvelle.

    http://www.plnwindsurf.fr/rappel-a-la-loi-par-la-prefecture-maritime/

    je vous serai gré de jouer l’interface auprès des administrations concernées afin d’assouplir cette règlementation ubuesque et revenir au modus vivendi qui a fonctionné jusqu’ à présent avec succès.

    par avance ,en espérant votre soutien et votre compréhension

    cordialement

    dr alain de almeida

  • Jabet dit :

    J adore gruissan comme pln et j me vois mal naviguer à plus de 300 du bord par 30 ktns de vent de terre!! J suis pas encore assez inconscient … J vois pas c que j irais faire à gruissan ou pln si j faisais pas de wind?? M y baigner?? Sûrement avec ce vent!! Donc si l économie locale n a pas besoin de la planche pour vivre , continuez comme ça mais sans moi…

  • Virgil Conan Danmark dit :

    Français expatriee au Danmark depuis 20 ans
    Je suis venue depuis de nombreuses année dans cette region pour le Windsurf avec un tres grand nombre d’amis en toute periode hiver comme été
    Cette loi est un mauvais poisson d’avril
    La france est en crise et a besoin du tourisme sous toutes ses formes

  • Je n’ai rien contre la prévention des baigneurs, ni contre la préservation du littoral, bien au contraire, mais :
    - l’application bête et méchante de la loi sur l’intégralité des plages concernés reste absurdes et contre productif
    - naviguer systématiquement à plus de 300m par vent offshore reste très pénalisant (et accessoirement dangereux) dans 30 nœuds et plus.
    - La plupart des chenaux d’accès à la mer ne sont pas très adapter à des planches de fun remontant au vent seulement une fois lancer sur 200m.
    - la présence des baigneurs est marginale compte tenu de l’étendue de la plage et des conditions météo régulièrement venteuse … un partage par zone doit être imaginable.
    - Pour faire preuve de mauvais esprits, je dirais qu’étrangement les voitures de baigneur sur la plage ont l’air de nettement moins déranger que celle de rider … ceci couvre simplement une manque d’infrastructure d’accueil pour tous les utilisateurs de la plage … des aires de parcage, bande de roulement comme précédemment indiqué contribuerai au bon respect du site.
    - Tout les usagers des plages participent à l’économie des villes et village alentour … leur permettant d’accueillir chaque années les visiteurs mieux, ou moins pas plus mal … sans ces touristes baigneurs, rider, plus d’économie locale (ou en tout cas un gros moins).

    Aussi, je conclurai que cette loi est bonne (comme beaucoup) mais l’adaptation par décret préfectoral selon les sites reste primordial (comme toujours ?), ce pour la sécurité de tous comme pour l’intégrité du site et également que la répression systématique n’arrangera rien que la discutions populaire ne saurais arranger …

  • Samuel Delcominette dit :

    Je suis du Nord et avec mes parents, nous nous rendons depuis maintenant 20 années, au moins deux fois par ans à Leucate pour profiter de ces spots qui sont aujourd’hui menacés.

    J’espère que les autorités locales vont se ressaisir rapidement et cesser d’appliquer cette loi.

    Premièrement, cette loi n’est pas du tout adaptée à la pratique de la planche à voile et du kitesurf. Les gens qui ont décidé de cette application ont-ils déjà essayé de naviguer sans dépasser la vitesse de 5 nœuds ?!

    Ensuite, de nombreuses personnes annuleront leurs vacances pour cette année, et personnellement, si les choses demeurent telles qu’elles sont, c’est avec une profonde tristesse mais néanmoins fermement que je déciderai de ne plus venir à Leucate. Les retombées économiques de ces deux sports sont consdérables pour la région : ouvrez les yeux ! Sans les véliplanchistes et les kitesurfeurs et leurs familles, à qui allez-vous vendre votre matériel de sport, votre pain, qui va réserver des tables dans vos restaurants, qui va remplir vos campings, qui va payer vos taxes de séjours ? Réfléchissez…

    Enfin, en obligeant les pratiquants à se maintenir à 300 m du bord, vous condamnez à la fois les pratiques de la vitesse et du freestyle (kite et planche confondu), qui nécessitent toutes les deux de pouvoir naviguer en bord de plage. Culturellement, je trouve cela aberrant pour une région qui se targue régulièrement d’être un pôle d’excellence dans l’apprentissage de ces sports nautiques (notamment dans les journaux régionaux) et qui accueille chaque année depuis 17 ans le célèbre Mondial du vent ! Cette obligation est d’ailleurs dangereuse et irresponsable : obliger les gens à naviguer si loin du bord comme si ils pouvaient le rejoindre aussi vite qu’un bateau à moteur est IRRESPONSABLE quand le vent pousse au large !

    J’ajoute enfin que plutôt que de bricoler avec une ancienne loi parfaitement inadaptée à nos sports, il aurait peut-être fallu réfléchir au fait que la nature avait réglé les choses biens avant de manière bien plus intelligente : lorsque le vent ne souffle pas, les planchistes ne gênent pas les baigneurs car les premiers ne vont pas sur l’eau. Il en va de même pour les kitesurfeurs. Lorsque le vent souffle à plus de 20 nœuds, rares sont les touristes qui aiment aller à la plage. La zone est alors libérée pour la glisse et d’ailleurs, la baignade, par vent de terre est … interdite !

    J’espère que nous serons entendus et que les associations vont s’assembler pour être plus fortes et faire entendre notre voix.

    Merci.

    Samuel Delcominette.

  • Le respect de ce règlement est tout simplement impossible en windsurf ou kitesurf. Il entrainerai une disparition des pratiquants locaux ou étrangers de ce spot (et des autres si ça se généralise) qui iront pratiquer dans des lieux où les responsables politiques sont plus attachés aux libertés et aux intérets économique de ces activités. Les plus radicaux choisiront d’ignorer la règle ce qui provoquera des conflits avec les autorités. S’il vous plait, revoyez votre décision pour le bien de tous, pratiquants ou non.

  • Millot dit :

    Le gouvernement ne sait plus quoi inventer pour se mettre la population à dos … Nous qui pensions être libre au moins sur l’eau , apparemment non et c’est bien triste ! Bon vent à tous les planchiste .

  • Barry van Lingen dit :

    I am a windsurfer with passion for speedsurfing. There are offcourse many places to go windsurfing but a specialism with speed needs perfect conditions to go with it. Only a few places in the world have any top spots with a good acces and accomodation facility included. To stop this will interup dreams, friendships, sport fun, local economics and so on. Consider your choices and see the big picture of a community that’s not always visible from an excel sheet inside a boardroom. Go out and see for yourself how people play their leisure time on and off the beach. With good social skills everyone will get their space and fun around the beautiful and magical spot in La Franqui.

  • Robert Mulder dit :

    Citaat:
    I think that windsurfing in the Leucate / LA Franqui area is very popular….it should be a good engine for the economy of the place……The Tramontana sings so hard ….so many time that for normal people is complicate even to walk.
    For us it’s just the Paradise…..its the perfect place: safe – fast – beautiful!
    We all love the place we all respect the place… we all promote the place: with photos, blog, videos with many thousands views.
    And from what I see…the place love us as well…it’s a kind of sharing love between the Nature and the riders….something clean like the wind power……something wild like the Nature around …sculptured by the wind……..
    That’s our life…that’s our dream!

    Please let us enjoy speedwindsurfing, let us enjoy Franse !

  • Boris Jamain dit :

    Bonjour, la loi ne sait pas où nous mettre. Ni engin de plage, ni embarcation, où réellement doit -on naviguer? Si le préfet fait appliquer « bêtement » une loi, sans analyser la situation, il va se mettre à dos tout un peuple! des touristes, des commerçants, des élus, des locaux. Ne peut-il pas simplement aménager un partage des lieux, les baigneurs dans un zone sécurisée et laisser les planches évoluer sur la plage où le vent souffle le plus fort et où les gens ne peuvent pas tenir. Il faut arrêter de prendre sans cesse le peuple pour des cons et des assistés. Laissez-nous vivre libre un peu. L’eau est le seul élément où on a encore ce sentiment…

  • Yann G dit :

    Et pourquoi ne pas boycotter les villes qui boycotte nos activités…
    La mer, la plage, le sable, le vent, les embruns, la nature en un mot, c’est la propriété de tous.
    Plutôt que de réprimer, il existe des façons plus intelligentes que celle là pour le bien être de tous :
    - Couloirs de départ pour les veliplanchistes, kiteux ou autre jet…
    - Plages où la pratique de ces sports est tolérée…
    Quid des petites embarcations à voile?!! Comme elle font bon chic bon genre, on ne les mentionne pas.

    Ces réprimandes qui servent ni plus ni moins qu’à éloigner de Port la Nouvelle, les sports d’eau, dit soit-disant extrêmes, n’est rien d’autre qu’une discrimination.

  • Josh dit :

    L’économie est en berne, le moral des français aussi, enfonçons le clou un peu plus encore avec l’application de cette loi qui est une interdiction de la pratique du Windsurf et Kitesurf, pratiques qui apportent du tourisme français et étranger et qui est un des meilleurs antidépresseur.

  • Vincent Kremer dit :

    Je n’en crois toujours pas mes yeux…Cela fait rois années que je navigue sur ce spot de rêve et que chaque jour venté fait de moi le plus heureux des homme. Cette loi est juste incompréhensible, et il est plus que nécessaire pour les autorités de faire machines arrières!!! Personnellement, et comme beaucoup de mes amis passionnés, je vais devenir hors-la-loi au risque de me prendre une amende a chaque sortie (350 000 e d’amende a l’année, c’est un ptit budget je trouve, mon p’tit smic va prendre cher)!! Cela dit, je ne suis pas sur de rester serein face aux forces de l’ordre ( parce que faut pas pousser mémé dans les orties et que je suis un abrutis fini quand on s’attaque a ma religion: le windsurf )…En plus d’aller a l’encontre de la politique actuelle de lutte contre le chômage, vous nous sucrez nos libertés. Messieurs les représentants de l’autorité, croyez moi, ça va mal se finir!!! Alors faites amende honorable et lâchez l’affaire s’il vous plait !:) Merci d’avance

  • Renart Sylvie dit :

    INCROYABLE !!! Sur le site du « mondial du vent » où les meilleurs mondiaux viennent se mesurer pour la plus grande fierté des municipalités locales… Les locaux n’ont pas le droit de naviguer sur ce même site !!! VOUS N’Y VOYEZ PAS une incohérence INCROYABLE ???
    Existe t’il des lois du littoral différentes selon les citoyens ?
    Le windsurf est un sport « propre »contrairement aux jets ski qui polluent une plage entière pour la « satisfaction » d’une seule personne…
    Le windsurf attire de nombreux touristes et même de nouveaux habitants dans notre région, pourquoi ne pas prévoir des « zones » de navigation, tout simplement ???
    MERCI de RESPECTER des sportifs passionnés de la mer qui ne dérangent personnes et représentent, même, un PLUS significatif pour l’économie locale.
    J’ai navigué et je me suis entraînée en « SPEED » sur ces plages, alors qu’elles étaient inconnues au plus grand nombre… Aujourd’hui qu’elles sont connues, j’aimerais que tout le monde puisse en profiter, se régaler, faire des « runs », s’évader sur ce site magnifique qui appartient à TOUS.
    LE PRÉSERVER, C’EST BIEN… L’INTERDIRE N’EST PAS JUSTE !

  • ERIC BELLANDE dit :

    Pour la sécurité de tous (si tel est le cas), rien à redire.
    Si cette mesure ne s’applique que pour juillet/août, le mieux est de s’en accommoder, il reste bien 10 mois pour profiter de ces superbes spots. Les solutions de repli sont nombreuses donc exploitons-les.
    Si la mesure est permanente, j’entends annuelle, je ne comprends pas qui ça dérange, perturbe ou mets en danger en octobre ou février…
    Du civisme, c’est ce qui manque à notre pays, du civisme, même si ça ne plait pas à tout le monde, et j’en fais partie…

    • de almeida alain dit :

      ne penses tu pas que les baigneurs ont suffisamment de plage ailleurs pour aller planter leur parasol l’été ? on veut bien etre gentils et avoir du sens civique mais pas etre pris pour des cons décérébrés qui n’ont que du vent dans la tete.une administration hypertestostéronée nous humilie avec délices,point.

    • Annie Fouarge dit :

      ce n’est pas faux mais tu avoueras que tout le monde a le droit de profiter des beaux jours, et que sur une plage de cette longueur il y a bien un petit « sanctuaire »pour les windsurfers, sans compter que dès 30 noeuds tu ne trouves plus un seul nageur, touriste ou enfant sur la plage, pour tout dire meme nous avons du mal à y rester, combien on dû aller chez l’ophtalmo les yeux pleins de cet horrible sable, honnêtement je ne pense que l’été n’appartienne qu’au touriste plagiste , perso je pourrais facilement me contenter des 9 autres mois de l’année , mais qu’en est il de ceux qui n’ont que les vacances pour venir s’eclater dans ce qu’ils croyaient être un paradis??? ne crois pas que c’est pour préserver les privilèges de quelques locaux, eux pour éviter la foule tu les trouvera en pleine mer, c’est pour tout le monde que nous luttons. Quant au rappel à la loi, il s’agissait bien de toute l’année. En ce qui concerne les solutions de repli, ben mis à part les étangs avec algues méduses et surpopulation je n’en vois pas.

  • John Kennedy dit :

    The coastline from Gruissan to La Franqui is one of the most amazing places in the world for Windsurfing and Kitesurfing, records can be broken, competitions can be held and tourism will flourish bringing great revenue to the region and that truly is what I hope continues for the region.

    I understand the need to protect swimmers, they are very vulnerable when in the water and especially when the Tramontana blows, to swim against the Tramontana even at 30knts is almost impossible and at 50knts completely impossible. That is the reason that when the Tramontana blows there is nobody on the beach but windsurfers and kitesurfers who have spent many years and Euros practicing their sport and have chosen to come and spend many thousands of Euros in the region around these beaches.

    I think that the creation of swimming zones is a good idea and that in Marin winds it is very reasonable and indeed safer to expect all marine craft, jetski’s dinghys, Yachts, windsurfers and kitesurfers to respect that zone. In Tramontana the swimmers are naturally not at the beach as the sand will be flying and its not a nice place to be and it seems logical that keeping smaller marine craft inshore is much safer for everybody.

    I believe that all the users of the beach can and do quite easily co-exist at the moment as we want to utilise the environment on different days and in different conditions so I truly believe there is no conflict to be addressed. Even here in the UK where we have much less access to beautiful beaches, these sports mostly live in harmony as we all want different things. If there is evidence that people are endangered by other users please deal with it immediately and directly with those user as they are the minority of any sport and their behaviour is never acceptable.

  • Martin dit :

    Les kitesurfers ont obtenu l’installation d’une telle zone à la grande motte, aucune raison que vous n’ayez pas gain de cause ;-)

  • ben proffitt dit :

    There are not many spots in the world that can offer such good conditions for windsurfing. I know many friends that chose to go on holiday down there for this very spot. Why ruin one of the best flat water spots in the world??

  • Making rules for safety is always good but sometimes forgetting the real « locals » there is wrong….Windsurfers and Kitesurfers at the area of Leucate till Port La Nouvelle are the people that take care of the place and support the local economy….Please reconsider your decision and check who’s there the most time….

    KEEP IT SAFE BUT KEEP IT REAL,
    GRE-800

  • jacquemin ludo dit :

    cette decision me dèsole profondément! pour moi leucate et sa region est la mecque de la voile j’y suis deja venu plusieurs fois (depuis les vosges) et cela doit resté tel quel je ne comprend pas qu’on pose des lois pareille pour favorisé des baigneurs alors que quand la tram souffle a 30nds ce qui est le cas plus de 250 jours par ans il ya pas beaucoup de motivé pour aller se baigné… moi je pense qu’il faut laisser une place pour chaque pratique, a leucate les sports de voile et les baigneurs au cap d’agde…. et soyons serieux un petit peut, navigué a plus de 300m de la plage par vent de terre c’est juste allé direct au casse pipe et c’est pas un gilet de sauvetage et une fusée de detresse qui nous securisera… mettre cette loi abérente en pratique et je depenserai mon argent dans des pays etrangers genre egypte maroc cap vert la ou le windsurf est encore roi…. a bon entendeur

  • Wouter Liedenbaum dit :

    As mentioned by a lot of others surfers please reconsider your decission. For wind and kitesurfers these are beautifal beaches to visit. Going for a surftrip with friends to the south of france. Going out for a surf. Sleeping in hotels. Having diners and drink some beers at the bouleavard of la Franqui will all belong to the past if this law will be finalized. Personally I feel this law is not necessary. When the surfers go to the water there is too much wind for other tourist to go for a swim. I really think that you can come to a much better solution that is in the best interest of all the partys concerns.

  • Tom De Pauw dit :

    Chaque année je vien plusieurs vois avec des amis à la plage de Cousoulles à La Franqui. C’est un spot de windsurf formidable qui faut la peine de conduire 1200 km x 2 !!

    Pendant l’été nous venons même avec toute la famille. Ci le speedsurfing à la plage serait inderdit, nous passerons les vacances ailleurs.

    Dommage pour le tourisme…

  • teisseire fred dit :

    Nos chers politiques,représentants de l’état français,écolos et donneurs de leçons semblent oublier qu’au large de la vieille nouvelle croisent d’enormes tankers remplient de bon pétrole bien visqueux et qu’un beau jour un des ces charmants navires rencontrera un beau coup de mer comme en 99 et qu’il s’echoura en deversant des milliers tonnes de pétrole sur notre belle plage,j’espère que nous seront assez nombreux pour regarder ces chers messieurs avident de protection de la nature nettoyer avec leurs langues ce suculant pétrole qui aura polluer pour de bon une des plus belle plage de france.

  • David B. dit :

    C’est vraiement idiot d’appliquer brutalement les regles du jour au lendemain sans concertation au préalable alors que nous avons pour coutume de naviguer pres de la cote depuis des années en parfaite cohabitation avec les autres usagers de la plage.
    Par ailleurs, faire ceci à la veille des grande vacances, c est prendre en otage des 100 aines de pratiquants qui vont venir dde partout en europe en s’étant fié à la communication que les mairies font passer sur « leurs spots  » de glisse …

  • ALIX dit :

    Réponse de la mairie de PLN. Aucune anticipation de leur part sur l’application de cette loi des 300 métres. A mon avis la simple application de cette loi, leurs permet d’éviter le « combat » pour l’accès à PLN en voiture le long de la plage.
    Ma réservation pour le moi d’aout est annulée. Pour une fois mes enfants vont découvrir les joies de la plages sans le vent.

    « Bonjour M. Alix,

    Effectivement les services de l’Etat souhaitent faire appliquer la réglementation, ce qui n’était pas le cas jusqu’à lors (sauf opérations ponctuelles).
    Je suppose qu’il en est de même ailleurs en France.
    Il s’agit d’une règlementation nationale qui s’impose à nous.

    Bien cordialement

    Cabinet du Maire
    04.68.40.30.47

    Mairie de Port La Nouvelle
    BP 59
    11210 PORT LA NOUVELLE »

  • foures dit :

    Bonjour

    Je suis 100000000000% avec vous pendant des années j’ai navigué sur ce littoral sans jamais nuire à personne, il ne faut pas laisser cette région balayer par le vent être desserté par les planchistes. Bon courage.

  • JM dit :

    Bonjour,

    Comme dans toute négociation difficile, cela débute souvent par un NON, d’une ou de l’ensemble des parties.

    après on discute et chacun lâche du lest…

    L’association PLN représente bien un interlocuteur crédible et je salue leur travail qui nous permettra certainement de continuer à naviguer sur ce spot unique.

    En attendant cette issue, je renonce à mon projet immobilier et annule tous mes séjours sur cet endroit.

    Cordialement

    JM

  • Etienne Gelderland dit :

    Can’t believe this. Worlds fastest and safe open sea speed spot will be closed for watersports? I visited this spot 2 times in the last 2 years, the trips are not in the season, so hotels and restaurants are more than happy to see us arriving in fall or spring.

    If La Franqui beach will be closed it will be no good for the Franse, the local economy, the sport and this sport is not harmfull for the enviroment.

    Please keep this spot open for speedsurfing!!!!!!

  • Tania Mertens dit :

    L’année dernière j’ai navigué à Les Coussoules pour la première fois. C’était géniale et très sécure.
    A partir de ce moment, j’étais complètement vendu au windsurfing vitesse.
    Si on a le temps, mon mari et moi viennent à cet endroit pour s’amuser avec nos amis Belges, Néerlandais, Italien, Français, etc…
    J’espère que vous nous laissez une zone pour nous s’amuser avec notre voile et planche, proche à la plage, car autrement nous sommes obligués de chercher d’autre place ou nous pouvons faire ce que nous aimons si fort.
    Merci d’avance pour votre compréhension !

  • I go already more then 20 years to the region of PLN-La Franqui – Leucate.
    First with the kids, but now they are mature and they go alone to this region with their friends.
    If it is not allowed anymore to sail it has no sence anymore to come over here and spend our holidays in this region.

    Due to safety i agree, windsurfers and swimmers are very difficult to mix. But there are no swimmers in the conditions we sail and is it save then to send us 300meters in the sea with off shore conditions?
    I have the feeling this is unfortunality a political game and the community, shops, restaurants, campings and hotels will pay the bill.
    In these difficult economic times taking such a decision is a very bad idea.

    I hope the local people can change this

    Patrick
    B 52

  • Chris G dit :

    Pourquoi une telle décision maintenant? Y-a-t-il eu des incidents entre baigneurs et windsurfers? Si oui, il est possible de créer des zones afin que tous puissent cohabiter!

  • Nico O dit :

    Nous avons investi dans la region depuis 1 an pour profiter des avantages qu’offrent cette belle région, je ne compte pas stoper ma passion, je serai present si une action type manifestation voit le jour.
    Merci a l association PLN pour toutes les démarches qu’elle réalise

  • Petter Malmkvist dit :

    Hello!! Is this rule starting now? I am going to la franqui within 2 days to speedwindsurf and staying two weeks, is the rule a fact or is it implementing later in summer?

  • Pour ma part, qu’on mette des limites du 15 juillet au 15 Août pour protéger les baigneurs et pour éviter le bordel qu’on peut voir sur les plages espagnoles (Jetski au taquet sur le bord dans les baigneurs, hors bord qui arrive sur la plage dans la zone de baignade,…) pourquoi pas de toute façon il n’y a pas de vent.

    Par contre, le reste de l’année : Il n’y a que les planchistes sur ces spots, on ne salit rien et on fait vivre le commerce local.
    Ca me fait rire de naviguer entre 2 bouées à la franqui dans 50 noeuds de vent. Même un fou n’irait pas sur la plage à ce moment là, il n’y a que des passionnés de vent, de mer et de sport!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Faut vraiement arréter d’être con, il n’y a pas d’autres mots!!!!!!!!

  • Jan-Krijn van Dijke dit :

    I hope the préfecture maritime will change their mind on this issue. The windsurfing close to the beach has been a mayor part of the tourist industry for years. The moment windsurfing is forbidden along the beach a lot of tourists will go somewhere else and a big part of the income out of it will be lost. This is not a good idea in these economicly bad times.

    I do agree that the safety of the swimmers must be garantied but I have never seen anybody swim more then 50m out of the shore. I have seen nobody swim while there is a good strong wind for speedwindsurfing. There are some buoys that indicate the safeswim-zone and they lay at about 50m from the shore. So I must come to the conclusion that this is again a overkill of the rules that will badly hurt the local tourist industry.

    I think there should be at least a seperation of swimmers and surfers and see a good solution in that erea. Make a speedstrip that will be nice for the speedsurfers and a nice piece of beach for the swimmers. I know there is a EU ruling somewhere that gives rights to ALL people wanting to use a facility (beach), so windsurfers do have that right as well. It is forbidden to completely exclude a part of the people. Equal rights part of the declaration of the EU should aplly

  • Kurt Van Holderbeke dit :

    Please keep this great windsurfing spot open !!!!. This is one of maybe the best speedwindsurfing spot in Europe. Don’t close this down. I come there several times a year on vacation for speedwindsurfing an several others with me.

    I never saw anyone swimming or do an other sport in the water when the tramontano is blowing, there is no problem for anyone, so I why make a big problem of some speedwindsurfers using the waters at that time.

  • Willem Jan Heutink dit :

    Unbelievable! Following these laws by it’s rules will be the end of windsurfing in the Narbonne – Leucate area. It will not only affect the windsurfers but also local shops, hotels and restaurants because a mayor group of tourists will stay away.

    I’ve been to La Franqui several times the last couple of years because of it’s perfect speedsurfing conditions close to shore in tramontana winds. These are unique conditions you cannot find anywhere else in Europe! Prohibiting windsurfing within 300m of the beach will leave me with no other option as to stop comming to La Franqui!

  • yann31 dit :

    Imposer aux planches-à-voiles de naviguer entre 300m et 2 miles du bord, avec ou sans fusée, gilet et autres équipements intransportables (pourquoi pas une VHF!), c’est meurtrier. A la moindre casse, on se retrouvera loin de la côte, seul au monde, dans une région ou le vent dominant, souvent très fort, pousse au large. On connaissait des dirigeants voleurs et menteurs, on va bientôt avoir des assassins …

  • Hans Kreisel dit :

    Please keep the beach open it is one of the most beautiful spots in the world. And why close it for some non poluting environmental friendly surfers. Who come from all over to spend money in your region. We always watch out for swimmers and are well away from the town beaches.

  • Andy Abendroth GER-66 dit :

    Please keep the beaches open. Already some of the locals in different other places of France, worry about their regional authorities could follow this bad and absolutely ridiculous example of local « short view » politics. The touristic areas will loose a lot of clients and turn over. Think about in these crisis times.

  • Petter Malmkvist dit :

    Hello!! As mentioned I am down in fitou and planing to speedwindsurf la franqui, is it possible to speedwindsurf some close place without geting 3000+euros in ticket? Or is it only the lakes? Happy for answers/Petter

    • Ingolf van Oostveen dit :

      When are lucky: yes. Compare it to not stopping for a red traffic light… But, the chance the will catch you are big.
      The rules effect the whole coastline of France.

  • Patrick dit :

    L’application stricte de la loi alors que le windsurf existe depuis plus de 20 ans, le kitesurf depuis plus de 10 ans sur un spot comme PLN met en danger la vie des pratiquants. En effet, même si 300m est une petite distance, le vent est très souvent très fort, pousse très vite vers le large, et en cas de casse même les autres pratiquants autour auront du mal à venir en secours, l’embarcation n’étant pas prévue pour cela. Ensuite, avec la houle, même en hélicoptère, le repérage deviendra périlleux… Que vous verbalisiez les pratiquants rasant le rivage, les baigneurs, les pécheurs est normal mais envoyer les pratiquants au delà des 300m même avec des équipements est très dangereux… Beaucoup préféreront ne plus venir ici.

  • Petter Malmkvist dit :

    Yes its a fact that these autorities/major if la palme are not seeing this lightly by putting out 10 jetskis and a big rib when we were at the beach of la franqui thinking of maybe rigging up.. We must be the most harmfull people in the world that uses wind to power us down a totaly people emty beach in 40 knots, what effect to enviroment and economy does 10 jetskis and a huge rib have? Hope brain and logic thinking go winning from this.. Best regards/Petter

  • Robert Schneider dit :

    Don´t make the same mistakes as the Greek planned to do a few years ago……a lot of surfers had been irritated and went somewhere else…….Surfers use camping groundes other people, who don´t need wind, would not use…….

  • This is very bad news for the sport of windsurfing as well as kitesurfing. in the last decades hundreds of top – class windsurfers (and a bit later kiters as well) used to travel to southern france to use this great places for training, specially in the beginning or end of the season. you will not find a single windsurfer with history in the olympic classes who does not have very good experiences in this region. So this legislation will be very counterproductive for the entire olympic scene.

    Then looking on events like the Defi – Wind, undoubtly one of the biggest and best sailing events in the world, attracting lots of interest year by year. Just considering my own situation – after competing once i was hooked, my travel time to the gruissan area is extended year by year, as well as my tourist expenses and the shopping expenses. we carry more friends, and just planned to take more members of our club in 2014, maybe for a bit of holidays too.

    How many incidents / accidents related to windsurf/kite/sail and swimmers happend in the last years?

    On the other hand it is hard to understand that there is a real conflict or safety issue in regard of swimmers. Looking to the typical gruissan conditions it is hard to imagine that there are many swimmers that want to go swimming in 30+ offshore tramontane. also it is hard to believe, that they are so many, that the entire stretch of the beaches mus be protected for swimmers. there are many solutions for this everywhere – either rules that are connected to windspeed – low wind swimming – high wind sailing. or the beaches are separated in sections for swimmers, windsurfers, kiters,…
    all of that could work.

    Furthermore i see several contradictions in the safety aspect if this « new » legislation is put in effect. – it might get a bit safer for swimmers. but it will get a lot more unsafe for windsurfers. there are kids and youths just learning. if they are forced 300+ m away from the beach teaching and gets a lot more difficult, more powerboats are required. windsurfing close to shore is a lot easier and safer than 300+ m offshore – just taking the defi Wind as reference – all the rescue issues were offshore – close to shore nearly everyone in trouble could make it onshore on his own. and there ar not only topclass locals , there are many tourists windsurfing there. strong offshore winds are difficult und potentially unsafe, creating a 300+m zone increases to potential for problems and rescue cases a lot.

    Banning windsurfing and kiting and making sailing a lot harder will cause a lot of damage to these sports as well as reduce tourism from this market segment a lot

    Please find a solution for all people that want to use the beaches

    Christian Bratsch

    Austrian Sailing Federation
    Dept. Windsurfing & Kitesurfing

  • Markus Schneider dit :

    This will significantely harm busisess in the region as many, many people visits this region because of Windsurfing. My familiy will definitively not spend my holidays there if we can not Windsurf any more as it looks now. 300 meters is completely unrealistic.

  • Klaus N. dit :

    It is unbelievable what government people decide (not only in France).
    They like to implement more and more rules (with more ore less sense)!
    The result is, that nobody takes care of each other because there is a rule!

    To forbid windsurfing in a range of 300 m from the beach ist to forbid windsurfing cpmplete in this area, because it is not possible to surf slow (10-15 knots) by surfing from or to the beachline.

    We need rules, but we also should have the chance to have a life with freedom and fun

  • olaf kappetijn dit :

    I agree with the aforementioned comments.
    I’d like to sail in high-wind off-shore flat water conditions like those found at PLN.
    Not a good decision to close the beach for windsurfers.
    The conditions favored for speed-surfing are completely different as the ones favored for sun bathers and swimmer so there is a very very small chance that the two will collide.

    Not a good development !

    olaf kappetijn

  • Pratiquants de bateaux portés sur remorques nécessitant donc des cales de mise à l’eau de plus en plus chères et de plus en plus rares, nous crions de tout cœur avec vous: SUFFIT! suffit de nous rogner notre dernier espace de liberté: la M E R ! ! Suffit de restreindre le passage terre mer, DROIT faisant l’objet d’un Édit Royal de François 1er 1539, promulgué par son petit fils Charles 9, (Édit de Moulins, 1566) modernisé par le Grand COLBERT au 17ème siècle: Ordonnance de la Marine, Août 1681…. ET JAMAIS abrogé, donc toujours en vigueur mais battu en brèche par certains fonctionnaires et certains élus municipaux!
    (Au Royaume de France, les communes riveraines de la mer, des lacs et des fleuves doivent le passage libre et gratuit jusqu’à l’eau à tous les sujets du Royaume…..)
    Ne lâchons pas l’os!!!!
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>